Vous êtes ici :
Accueil>Mon cadre de vie>Embellissement>Chancre coloré du platane : agir pour préserver

Chancre coloré du platane : agir pour préserver

 

 

agir pour préserverTELECHARGER LA PLAQUETTE INFORMATIVE - format PDF

Le chancre coloré est une maladie liée à un champignon parasite du platane. Apparu en 1929 aux États-Unis, il touche aujourd’hui plusieurs pays européens. En France, il est notamment apparu le long du Canal du Midi. Suite à un signalement et à une campagne de prospection réalisée par les agents des services de la DRAAF (Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt d'Aquitaine) et de la Ville, un foyer a été détecté récemment place de Verdun. Un plan d’actions a donc été mis en place par le service « Espaces Verts » afin d’éviter la propagation à d’autres platanes.

 

La transmission du chancre coloré du platane peut se faire par l’eau (les spores étant capables de remonter un cours d’eau) ou lors d’opérations d’élagage, fauchage, débroussaillage, par des outils ou engins ayant été en contact avec un foyer infectieux. La propagation se fait d’arbre en arbre par connexions racinaires ou frottements des branches. Le champignon se déplace ensuite dans les vaisseaux de l’arbre et détruit le platane rapidement, sans qu’aucun traitement ne soit possible.

 

Symptômes et dégâts

Un arbre malade est facilement reconnaissable : des nécroses de couleur bleue violacée bordées de brun orangé apparaissent sur le tronc et progressent en forme de flamme vers le sommet de l’arbre. L’écorce se dessèche, devient brun clair et se fendille. Le feuillage jaunit et tombe brutalement. Un arbre contaminé meurt généralement dans un délai de 3 à 7 ans mais aussi parfois plus rapidement, en moins de 6 mois.

 

Lutte et réglementation

Il n’existe aucun moyen de lutte chimique ou biologique contre ce champignon. Pour éviter la dissémination du chancre coloré du platane, des dispositions réglementaires ont été prises par l’Union Européenne. Elles seront donc appliquées à Arcachon.

L’abattage des arbres contaminés est incontournable ainsi que la dévitalisation des souches et leur dessouchage. Les bois et souches des arbres malades doivent être détruits par le feu. Les arbres voisins doivent eux aussi être abattus afin d’endiguer la progression du champignon aux arbres sains. Les outils de taille et d’élagage ainsi que les outils de travaux publics doivent être soigneusement désinfectés au moyen de fongicides homologués dans la zone concernée et ce, afin de ne pas étendre le secteur touché. Toute intervention agricole ou de travaux publics est également soumise à déclaration et autorisation préalable du Maire.

La plantation de platanes est interdite dans un rayon de 200 m autour de la zone en question durant les dix ans qui suivent la détection du chancre coloré. Les propriétaires de platanes sont invités à mettre en œuvre une surveillance active de leurs arbres dans cette zone de surveillance renforcée.

 

RIEN FAIRE NE PEUT QUE FAVORISER LA PROPAGATION DE LA MALADIE ET LA MORT D'AUTRES PLATANES.

 

CONTACTS

Toute suspicion ou détection de symptômes suspects de chancre coloré sur platane est à signaler immédiatement à :

 

PDRAAF Aquitaine - SRAL

51, rue Kiéser - CS 31387 33077 Bordeaux Cedex Tél. : 05 56 00 42 03 • Fax : 05 56 00 42 31
sral.draaf-aquitaine@agriculture.gouv.fr

 

Fredon Aquitaine

62 rue Victor Hugo 33140 Villenave d’Ornon Tél. : 05 56 36 60 91 • Fax : 05 56 36 61 05