Vous êtes ici :
Accueil>Mon cadre de vie>Embellissement>Gestion des espaces boisés avec l'ONF

Gestion des espaces boisés avec l'ONF

gestion espaces boisesLa ville d’Arcachon a souhaité réhabiliter, régénérer et préserver la forêt publique vieillissante ou encore fragilisée par les tempêtes.

Elle a fait appel à l’Office National des Forêts qui a donc « mis en sécurité » cette forêt à travers différentes actions.

Suite au passage de la tempête « Klauss », en décembre 2008, l’ONF a du faire face à d’importants travaux d’urgence. Trois grands types d’interventions ont été programmés :

  • des actions sylvicoles destinées à pérenniser les boisements résineux en bon état sanitaire, à régénérer les vieux peuplements de pins, à conserver les quelques arbres anciens à des fins culturelles et, enfin, à conforter l’avenir et l’aspect naturel des boisements feuillus,
  • des travaux de prévention contre les feux qui consistent à éclaircir et à débroussailler la forêt (travaux obligatoires mentionnés dans le Code Forestier),
  • des travaux de mise en sécurité dans les zones fréquentées par le public (parkings, aires de jeux et de pique-nique, pistes cyclables, voies piétonnes) par des interventions de taille, d’élagage ou d’abattage.

La régénération de la forêt

regeneration foretAnticiper le renouvellement de la forêt pour mieux assurer son avenir est un souci permanent. Pour cela, deux méthodes ont été employées : la régénération naturelle et la régénération artificielle par plantation.

La régénération naturelle se produit quand les arbres sont en quantité suffisante pour fournir des graines. Pour cela, un élagage permettant de laisser passer la lumière ainsi qu’un travail au sol favorisant la croissance du semis ont été réalisés.

Le saviez-vous ?

A ce jour, 925 pins maritimes et 100 chênes ont été plantés et 2,5 ha sont en cours de renouvellement par régénération naturelle.

Conservation, rajeunissement et amélioration des peuplements

conservation rajeunissementLes peuplements de vieux pins gemmés, emblématiques du paysage, contribuent au maintien de la biodiversité. Dans un objectif à la fois culturel et environnemental, 4 hectares d’îlots de vieillissement sécurisés ont été créés à cet effet. Des opérations destinées à prolonger leur durée de vie ont été menées au travers de coupes d’éclaircie visant à les fortifier et à les renforcer face aux possibles maladies sanitaires ou parasitaires.

L’accent a également été porté sur la stabilité des arbres. Les pins trop serrés poussent en hauteur mais pas en diamètre ce qui les rend plus sensibles au vent. Des mises à distance progressives et des élagages ont donc été réalisés. 

Le saviez-vous ?

Arcachon, en collaboration avec la COBAS, a adopté le Plan Climat Énergie Territorial (PCET). L’objectif est de répondre aux enjeux climatiques, de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de s'engager dans une démarche de développement durable.